Atelier Agiroute

Seniors : quels risques sur la route avec l'âge ?

 

La conduite est une tâche complexe qui exige de bonnes capacités physiologiques et cognitives. Avec l’âge, certaines d’entre elles se dégradent : le temps de réaction augmente ; la vue baisse, particulièrement la nuit ; on entend moins bien ; la prise de décision devient plus lente.

On consomme davantage de médicaments, dont certains sont incompatibles avec la conduite.

Il est donc nécessaire de se surveiller et d’adapter ses habitudes de conduite.

 

Les conséquences du vieillissement sur la conduite

 

La diminution de l'acuité visuelle est l'un des principaux effets de l'âge. Elle se traduit notamment par un rétrécissement du champ de vision et une sensibilité à la lumière accrue.

Les seniors ont ainsi plus de mal à lire les panneaux et à distinguer d'éventuels obstacles. D'autres effets, moins connus, peuvent être tout aussi handicapants pour la conduite, comme la baisse de la vigilance, et le ralentissement des réflexes.

Il convient de vérifier sur la notice la compatibilité du médicament absorbé avec la conduite.

Passés 70 ans, les seniors sont considérés comme des conducteurs à risque.

 

Seniors : comment adapter son comportement ?
 

Quelques conseils pour les conducteurs seniors :

  • Éviter de conduire dans des conditions stressantes : trafic intense, infrastructure complexe, giratoires qui se succèdent, intempéries, la nuit…

  • Conduire accompagné d’une personne qui peut prendre le relais en cas de fatigue ou de stress.

  • Accepter de se faire conduire ou utiliser les transports collectifs (bus, tramway, métro, train).

  • Quand c'est possible, choisir un habitat pas trop éloigné des centres de vie.

Un bilan auprès des spécialistes médicaux de l'audition et de la vue permet de connaître avec précision ses capacités pour adapter ensuite sa conduite sur la route.

Seniors : quelles précautions prendre avant de conduire ?

Lorsque l'on conduit, il y a toujours des précautions à prendre et c'est d'autant plus vrai quand on avance en âge :

  • Bien préparer son itinéraire

  • Être reposé

  • Ne pas se trouver sous l’effet de médicaments qui altèrent la vigilance

  • Ne pas trop manger

  • Ne pas boire d’alcool

  • Faire des pauses à intervalles réguliers

  • S'installer en position confortable dans le véhicule

  • Choisir un véhicule dans lequel l’accès aux commandes est aisé


 

Seniors, des stages pour rester à la page

En 1936, le code de la route était composé de 60 signaux ; aujourd’hui, il y en a plus de 600 ! Les connaissez vous tous ?

Pour retrouver confiance en soi et réactualiser ses connaissances du code de la route, suivre un stage de remise à niveau est une excellente solution pour un automobiliste senior.

L'association AGIRabcd en propose régulièrement sur tout le territoire.

Ces formations permettent aux seniors une mise à niveau sur la sécurité au volant, ainsi que celle des autres usagers de la route : cyclistes, piétons…

Agiroute : Pour une conduite automobile sécurisée, écologique et citoyenne

  • Une remise à niveau du code de la route et son perfectionnement

  • Une sensibilisation aux problèmes de santé liés au vieillissement : la vue, l’audition, les problèmes articulaires, les médicaments et l’alcool.

On n’est pas vieux à 60 ans !

On voyage, on apprend, on rencontre des gens, bref, on vit pleinement.

Et, bien sûr, on conduit sa voiture ... 

À partir de 65 - 67 ans, on constate : 

  • Une accélération du processus de vieillissement

  • La conduite perd son côté source de plaisir et devient une source de stress : 33% des seniors déclarent éprouver du plaisir à conduire, contre 50% dans la population en général.

Agiroute : Notre plan de formation en 2 séances de 2 heures 30 :

  •  1ère séance :
    . Un QCM de mise en situation
    . L’accidentologie
    . La signalisation verticale
    . Formes et couleurs des panneaux
    . Panneaux dangers, ordres, indications, directions
    . La signalisation horizontale
    . Les priorités, les carrefours giratoires.

  • 2ème séance :
    . Temps de réaction, Intervalle de sécurité, Freinage
    . Alcool, drogue : les effets
    . Santé et conduite, les médicaments
    . Les équipements du véhicule
    . La réglementation, les sanctions
    . L’éco-conduite
    . Correction du QCM, exercices.


 

Agiroute est soutenu par :

  • le Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie

  • Le Ministère de l’Intérieur, la Sécurité Routière

  • Le Ministère de la Justice

  • La MACIF